Aventures de Martin le Scientifique (II) Est-ce que tout ce qui monte doit redescendre ?

Lorsque Martin et sa famille sont allés au parc, ils se sont tous assis sous un grand noyer pour faire un grand pique-nique. Le garçon vit alors comment une noix tomba dans son verre de jus qui, pesant trop pour la branche qui le soutenait, était tombé de l'arbre.

— Pourquoi cette noix est-elle tombée, maman ? demanda Martin, curieux de l'attaque de la noix sur sa boisson.

— Ça doit être la gravité, fiston — expliqua-t-elle.

— Gravité ? Qu'est-ce que c'est ?

— C'est un phénomène de physique. La gravité oblige tout ce qui monte à tomber.

— Comme quand je monte sur une diapositive ? — dit le garçon.

— Exactement ! s'exclama-t-elle.

La semaine suivante, Martin étudiait ce nouveau phénomène appelé gravité. Il jouait d'abord avec son ballon de basket. Qu'il fasse ou non un panier dans son jardin, le ballon revenait toujours au sol !

— Tout ce qui monte doit tomber — se répétait-il avant de réaliser sa seconde expérience.

Cela impliquait de sauter aussi haut que possible. Tout comme sa mère l'avait dit, peu importe combien il sautait, ses pieds revenaient toujours au sol.

Enfin, pour sa dernière expérience, il a laissé tomber un de ses ours en peluche par la fenêtre du deuxième étage. Et encore une fois, il est tombé.

Martin avait presque prouvé son hypothèse quand quelque chose a ébranlé sa théorie. Il a vu un film d'astronautes où ils faisaient de grands sauts sur la lune et flottaient dans l'espace. Le garçon n'a pas compris comment ils ont réalisé ces exploits, la gravité ne les a-t-elle pas affectés ?

Déterminé à savoir si sa mère lui avait menti, il partit à sa recherche dans le petit atelier où elle peignait. Là, Martin a expliqué sa confusion au sujet des astronautes. Comment ont-ils pu voyager dans l'espace sans marcher sur la terre pendant si longtemps ?

— Ce qui se passe, fils, c'est que la gravité que vous avez expérimentée ne fonctionne que sur la planète Terre. Il n'y a pas de gravité dans l'espace !

Un monde sans gravité ? Martin imaginait sa boule flottant alors qu'il s'éloignait et les couverts leur échappant à l'heure du dîner. Ce serait très problématique.

— Et sur la lune ? — demanda-t-il en se rappelant que sur la lune les hommes marchaient à grands pas.

— La gravité existe sur la Lune, mais ce n'est pas la même que sur Terre. Tout y est plus léger, donc en bougeant on peut sauter plus haut et plus loin.

Martin s'est imaginé faire des pas de géant en marchant sur la lune. La lune ne sonnait vraiment pas trop mal.


laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.