7 août, Journée internationale de la bière.

Aujourd'hui marque la Journée internationale de la bière et aujourd'hui de nombreuses associations, entreprises et diverses personnes vous parleront des bienfaits de la bière.

Mais je n'en suis pas si sûr.

La bière est de l'alcool et l'alcool crée une dépendance.

Et ici commence la première des discussions ; "Que si je bois avec modération...", "que ce n'est pas une boisson à abuser...", "que sa teneur en alcool est très faible..." et puis ils racontent tous les "supposés" bienfaits de la consommation de bière (à boire avec modération bien sûr) car "diminue le risque d'infarctus", "prolonge la vie",...

Et on ne peut pas faire grand-chose face à un marketing mené par une industrie gigantesque et d'énormes intérêts.

Mais ma réflexion va à l'encontre du marketing.

Premièrement, la réflexion qu'on estime qu'il y a plus de 400 millions de toxicomanes dans le monde (c'est ce qui compte). Bien sûr, la plupart (je pense) n'ont rien à voir avec la bière. Mais la bière fait partie de cette culture qui fonde souvent le plaisir sur l'alcool. Et vous devez être prudent.

Deuxièmement, banaliser la bière (et d'autres boissons à faible teneur en alcool) peut faire (et fait) qu'après avoir bu (même modérément) les gens conduisent la voiture (ou autre véhicule mécanique) parce que "rien ne se passe"< /p>

Et il ne s'agit pas, je pense, d'éradiquer ou d'interdire la consommation de bière, loin de là.

Mais il s'agit de connaître à la fois ses avantages éventuels et ses risques.

Et que le processus de l'histoire de la bière ou de la création d'une bière artisanale est très intéressant. On peut apprendre beaucoup des processus chimiques impliqués. Mais l'intérêt scientifique n'enlève pas non plus le risque de la boisson.

Alors aujourd'hui ;

- boire une bière à sa santé... ou pas...

- mais ne participez pas à une consommation indiscriminée (pour attraper le "point" ou une autre façon de boire socialement)

- et sachez que si vous buvez de l'alcool, vos facultés (réflexes, stabilité, ...) ont diminué et il vaut mieux ne pas conduire ou faire d'activités à risque.

#JournéeInternationaleDeLaBière


laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.