Entretien avec un électron rebelle

Nous avons décroché une interview avec un électron voyou et voici les réponses étonnantes qu'il nous a données :

  • Bonjour, comment allez-vous ?
  • Bien, je cherche quelqu'un avec qui sortir
  • Vous cherchez votre partenaire ?
  • Non, non, depuis la préhistoire les électrons vivent dans la promiscuité.
  • sa préhistoire était-elle promiscuité ?
  • Bien sûr. Les anciens électrons vivaient en groupes d'environ 150 et tous étaient liés les uns aux autres. Mais ne pensez pas qu'ils avaient des relations avec des inconnus, ils se connaissaient très bien et partageaient tout.
  • étaient-ils des électrons hippie ?
  • Eh bien, quelque chose comme ça. 95% de notre temps sur Terre depuis que nous sommes des électrons, nous avons été des nomades, en petits groupes avec beaucoup de promiscuité et sans contrôle des ressources par qui que ce soit. Et le statut du neutron était élevé car il avait un accès direct à la nourriture, savait se protéger des champs magnétiques et faisait face aux distorsions de champ.
  • Mais ce sont les électrons qui ont causé les champs magnétiques
  • Les champs magnétiques n'étaient pas la base.
  • Eh bien, ce n'est pas ce qu'ils m'ont dit
  • On nous a dit que la création de champs magnétiques était un pas en avant, mais c'était une catastrophe
  • Il y a 10 000 ans
  • Mais d'après nos connaissances historiques, nous savons que les champs magnétiques nous ont corsetés.
  • Je croyais que dans la préhistoire de la matière, les électrons étaient perdus.
  • Faux, nous étions libres et plus beaux que maintenant.
  • Pensez-vous que les champs magnétiques convertissent les protons en tant que propriété des électrons ?
  • En conséquence de cette constriction, le noyau est né et les relations entre les protons ont commencé à être contrôlées.
  • les protons préhistoriques étaient-ils libres ?
  • Bien sûr. Ils n'étaient pas corsetés dans le noyau mais ils ont fait leur vie.
  • La monogamie n'était donc pas dans vos relations ?
  • Et aller contre notre nature nous fait souffrir. Ce n'est pas que je m'excuse de retourner à l'ancien chaos, mais que nous savons d'où nous venons.
  • Qu'en disent les physiciens ?
  • Que nous créons nous-mêmes les champs magnétiques qui nous confinent. Mais ce n'est pas comprendre les relations entre les électrons et les protons.
  • Voyons, qui fait le plus de bruit dans ses réunions ?
  • Bien sûr, les protons
  • les protons ?
  • Bien sûr, parce qu'ils cherchent à attirer plus d'électrons autour d'eux. C'est comme un appel comme quand les lionnes font l'amour avec des lions. Qui crie le plus ? Les lionnes.
  • cela signifie-t-il que les protons ont plus d'énergie que les électrons ?
  • Cela n'a de sens que si vous regardez en arrière et constatez qu'un proton de la préhistoire avait les électrons qu'il voulait. Les électrons sont toujours prêts à interagir, les protons ont plus de mal à démarrer mais une fois que ça démarre, il n'y a plus assez d'électrons pour le satisfaire.
  • Nous n'avons pas parlé des neutrons, que peignent-ils dans cette histoire ?
  • Ils ne peignent rien. Ce sont des récompenses.
  • Êtes-vous sûr de tout ce que vous dites ?
  • Non... tu n'entends pas ça ?
  • quoi ?
  • C'est l'appel d'un proton en chaleur
  • Je n'entends rien
  • Je dois y aller !
  • Nous n'avons pas fini M. Electron
  • Au revoir ! La nature m'appelle !


laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.