Le 2 février 1522, Lodovico Ferrari, mathématicien italien, naît à Bologne.

Ce jour (2 février) 1522, Lodovico Ferrari, un mathématicien italien, est né à Bologne.
Lodovico Ferrari à l'âge de 14 ans (ayant perdu son père) a commencé à travailler comme domestique dans la maison de Gerolamo Cardano (1501) qui était un médecin, ainsi qu'un mathématicien de la Renaissance italienne, astrologue et un étudiant du hasard.
Cardano s'est rendu compte que Ferrari savait lire et l'a engagé comme secrétaire pour lui écrire ses propres livres. Ferrari a rapidement appris, sous la tutelle de Cardano, le grec, le latin et les mathématiques.
Lodovico a découvert la procédure générale pour résoudre algébriquement l'équation du quatrième degré, et a collaboré avec Cardano pour prouver la formule de résolution des équations du troisième degré.
Les solutions de Ferrari ont été publiées dans le célèbre ouvrage de Cardano ; "Ars Magna"
La publication de ces résolutions provoqua une polémique avec un autre mathématicien italien ; Niccolò Fontana Tartaglia (1501)
Ferrari et Tartaglia se sont affrontés publiquement le 10 août 1548, dans l'église et les jardins de Frati Zoccolanti à Milan. Ferrari a été déclaré vainqueur du débat et a acquis renommée et prestige.
Après le débat, il a reçu plusieurs offres d'emploi en dehors des mathématiques qui l'ont aidé à prendre sa retraite jeune et riche.
Par curiosité, il convient de noter que le grand mathématicien du XIXe siècle Carl Friedrich Gauss appelait les mathématiques "la reine des sciences".
-------------------------------------------- --------------------------------------------------
- que faites-vous ?
- Je lis sur Ferrari
- Oui, la dernière voiture Ferrari est très belle
- non, à propos de Ludovico Ferrari, le mathématicien
- le mathématicien ?
- saviez-vous qu'il avait eu un duel mathématique avec Tartaglia ?
- poinçonné ?
- non, avec les maths
- des nombres ont-ils été lancés ?
- non, ils ont débattu
- quelle perte de temps...
- c'est très intéressant
- allez, arrêtez de perdre du temps, mettez vos gants et allons boxer
- J'arrive, j'arrive...
- on t'appellera "le boxeur intellectuel"
- eh bien, ça sonne pas mal.

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.