Le 19 janvier 1915, le physicien français Georges Claude reçoit le feu vert pour que son brevet pour les lampes au néon puisse aller de l'avant.

Ce jour (19 janvier) 1915, le physicien français Georges Claude reçoit le feu vert pour que son brevet pour les lampes au néon puisse aller de l'avant.
Georges Claude est né à Paris le 24 septembre 1870, il était chimiste, physicien et inventeur. Certains le considèrent comme "l'Edison de la France" car il a travaillé sur plusieurs inventions.
Thomas Edison n'a pas inventé l'ampoule, il en a fait un appareil pratique. George Claude a également réussi à faire un usage inattendu d'un élément qui venait d'être découvert à la fin du XIXe siècle ; le néon
En 1898, William Ransay et Morris Travers ont réussi à séparer le gaz néon pur de l'air que nous respirons. Les physiciens ont rapidement commencé à étudier les propriétés de ce nouveau gaz et ont découvert que s'ils le mettaient dans un tube à décharge et y appliquaient plusieurs milliers de volts, il brillerait d'une lumière cramoisie.
Bien que la lumière au néon soit née avec la découverte du nouveau gaz rare, elle n'a d'abord été utilisée que comme curiosité car le néon était très rare. Mais en 1902, Georges Claude crée une entreprise pour liquéfier l'air et, comme sous-produit, il commence à produire des tonnes de gaz néon, tout en développant une méthode pour le purifier à l'intérieur d'un tube de verre fermé.
Avec cette invention, Claude a réussi à donner aux néons une durée de vie plus qu'acceptable. Dans les années 1920, il a apporté son invention aux États-Unis et les néons ont commencé à changer les grandes villes, éclairant les panneaux d'affichage, les façades des bâtiments, les façades des théâtres et des cinémas...
Comme une curiosité de mentionner que Georges Claude avec un autre partenaire a fondé une société appelée "Air Liquide" qui est actuellement une grande multinationale basée à Paris, France .
--------------------------------------------------------- ---------------------------------------------
- Bonjour
- bonjour
- êtes-vous Georges Claude ?
-if
- Eh bien, je suis ici pour vous donner le feu vert
- comment ?
- Je lui donne le feu vert
- le feu vert ? Pourquoi est-il venu flirter avec moi ?
-pas
- Eh bien, pourquoi me donnez-vous le feu vert ?
- toi, ce que tu es, je ne t'approuve pas
- alors ?
- à votre lampe
- quelle lampe ? maintenant qu'arrive-t-il à ma lampe ?
- J'approuve votre lampe
- maintenant tu veux flirter avec ma lampe ?
-pas
- Je vais appeler la police pour un pervers
- Je suis du bureau des brevets
- comment ?
- Je suis du bureau des brevets et je viens approuver votre brevet pour les lampes au néon
- des huîtres ! Et je ne pouvais pas commencer par là
- Je ne suis qu'un idiot
- maintenant ! je vois déjà ça ! ils ne pouvaient pas en apporter un autre! Quelle façon d'annoncer l'actualité !

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.