Le 12 novembre 1980, après un voyage de plus de trois ans, la sonde planétaire américaine « Voyager 1 » passe à 190 000 kilomètres de Saturne.

Ce jour (12 novembre) 1980, après un voyage de plus de trois ans, la sonde planétaire américaine "Voyager 1" passe à 190 000 kilomètres de Saturne.
Voyager 1 est une sonde spatiale robotique de 722 kilogrammes, lancée le 5 septembre 1977 depuis Cap Canaveral, en Floride.
Voyager 1 est sur une trajectoire hyperbolique et a atteint la vitesse de fuite, ce qui signifie que son orbite ne retournera pas dans le système solaire interne. Avec Pioneer 10, Pioneer 11, Voyager 2 et New Horizons, Voyager 1 est une sonde interstellaire. Voyager 1 est actuellement l'objet créé par l'homme le plus éloigné de la Terre.
Voyager a dépassé sa durée de vie initialement calculée. Chaque sonde tire son énergie électrique de trois RTG (générateurs thermoélectriques à radio-isotopes), qui devraient générer suffisamment d'énergie pour maintenir les sondes en communication avec la Terre jusqu'en 2025 au moins.
Accélérée par le champ gravitationnel de Jupiter, elle a atteint Saturne le 12 novembre du 1980, approchant à une distance de 124 200 km. À cette occasion, il a découvert des structures complexes dans le système d'anneaux de la planète et obtenu des données de l' atmosphère de Saturne et de son plus grand satellite naturel, Titan, dont il est passé à moins de 6 500 Km. En raison de la découverte d'une atmosphère sur ce satellite, les contrôleurs de la mission ont décidé que Voyager 1 se rapprocherait de cette lune, sacrifiant ainsi les étapes suivantes de son voyage, Uranus et Neptune, qui ont été visités par son jumeau Voyager 2.

Cette deuxième approche de Titan a augmenté l'attraction gravitationnelle de la sonde, l'éloignant du plan écliptique et mettant fin à sa mission planétaire. Il a poursuivi sa mission jusqu'aux confins du système solaire.

Le 31 août 2021, la sonde se trouvait à une distance de 23 001 227 761 km (153,7537 AU, soit 21,31026282 heures-lumière Terre).

Par curiosité, des données nouvelles et inattendues indiquent que la sonde Voyager 1 voyage depuis environ un an à travers le plasma, ou gaz ionisé, qui est présent dans l'espace autour de là parmi les étoiles. Voyager se trouve dans une région de transition juste à l'extérieur de la bulle solaire, où certains effets de notre Soleil sont encore évidents. Un rapport sur l'analyse de ces nouvelles données, un effort dirigé par Don Gurnett et l'équipe scientifique qui étudie les ondes plasma à l'Université de l'Iowa, Iowa City, paraît dans le numéro de jeudi de la revue Science.
--------------------------------------------------------- -------------------------------------------------- ----
- regardez ces photos
- pas maintenant
- pourquoi pas ?
- parce que nous travaillons
- c'est pourquoi
- Je ne veux pas voir vos photos de vacances pendant les heures de travail
- et alors ?
- ni l'un ni l'autre
- eh bien, ces photos proviennent du travail
-déjà
- vient d'être envoyé par "Voyager 1"
- oui ?
-if
- des huîtres ! Voyons !
- prendre
- mais... mais...
- n'est-ce pas génial ?
- fabuleux ? Te voilà dans la piscine
- oh, désolé... ce sont...
- ah... oh... ohhhhhh... spectaculaire...
- puis-je aussi vous montrer le mien ?
- non, lourd
.

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.